Celui qui attend et autres nouvelles

Publié le par Arieste

                                          http://books.gigaimg.com/avaxhome/17/69/00126917_medium.jpeg

 

Voilà un tout petit recueil de nouvelles qui ravira les fans de Bradbury comme moi ! Pour ceux qui n'auraient jamais lu les livres de cet auteur je vous le recommande ! Ces petites nouvelles sont d'un genre très varié et je suis sûre que vous en trouverez au moins une qui vous ravira :)

 

Celui qui attend : "Je vis dans un puits. " Dans un puits asséché sur Mars, quelque chose attend...


La fusée : "Souvent, la nuit, Fiorello Bodoni se réveillait et écoutait les fusées passer en soupirant dans le ciel." A l'heure où les voyages spatiaux sont accessibles aux plus riches, les Terriens ont soif de voyages...

 

La pierre tombale : "Il y eut d'abord l'interminable voyage, au milieu des nuages de poussière qui piquaient les fines narines de Leota, avec Walter, son mari natif de l'Oklahoma, dont la carcasse maigre se balançait dans leur Ford Model-T et dont l'assurance placide lui donnait envie de lui cracher à la figure ; enfin ils arrivèrent dans cette grande ville aux immeubles de briques qui semblait chargée de l'étrangeté d'anciens péchés, puis se mirent en quête d'un logeur." Accepteriez-vous de partager votre chambre d'hôtel avec une pierre tombale ?

 

Août 2002 - Rencontre nocturne : "Avant de s'engager dans les Montagnes Bleues, Tomas Gomez s'arrêta pour prendre de l'essence à la station isolée." Un extrait des célèbres chroniques martiennes que je vous recommande, ici un Martien venu de la Terre rencontre un Martien d'une autre époque...

 

Le jour de la grande exhumation : "C'était le jour de la grande Exhumation et tous avaient gravi la route d'été, grand-mère Loblilly y compris, et ils étaient maintenant réunis, par cette verte journée, sous l'immense ciel de cette région du Missouri où l'on sentait flotter dans l'air le parfum des saisons changeantes et des prés en fleurs." Une belle réflexion sur la vieillesse à l'occasion du déplacement d'un ancien cimetière...

 

Icare Montgolfier Wright : " Il était couché et le vent qui entrait par la fenêtre ouverte soufflait sur ses oreilles et sur sa bouche, en lui parlant tout bas tandis qu'il rêvait." Une belle évocation de la conquête du ciel par l'homme...

 

Le petit assassin : "Quand, exactement, eut-elle l'idée qu'on était en train de l'assassiner, elle n'aurait pu le dire." Je déconseille fortement cette nouvelle aux femmes enceintes et aux jeunes parents !

 

Un coup de tonnerre : " L'écriteau sur le mur semblait bouger comme si Eckels le voyait à travers une nappe mouvante d'eau chaude." L'histoire d'un safari préhistorique et ses conséquences...

 

Ray Bradbury a un style d'écriture précis et incisif qui peut être poétique quand il le faut et dont je vous recomande absolument la lecture, ce recueil est un bel hommage à l'oeuvre de ce grand auteur.

 

logo-challenge-imaginaire Les nouvelles Celui qui attend et Août 2002 - Rencontre nocturne esquissant un monde martien imaginaire, ce recueil participe au challenge "Les Mondes Imaginaires".

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

somaja.over-blog.com 16/06/2012 11:35


Je n'ai plus aucun souvenir de "Le petit assassin" , ni de "La Fusée" ! Bonne occasion pour relire tout ça !

Arieste 16/06/2012 14:16



absolument ! je pense que ça va vite te revenir :)



Asphodèle 05/12/2011 19:03


Hey tu peux envoyer en deux fois si c'est trop lourd ! ;) Ne t'inquiètes pas !

Arieste 05/12/2011 19:24



Je verrais si ça rentre :)



Asphodèle 05/12/2011 18:34


Bah oui, justement je venais relire ton billet pour me convaincre ! Je ne dis pas non du coup, merciii et bisous !!!

Arieste 05/12/2011 18:45



Oki je le rajoute dans le paquet (j'ai bien fait de ne pas aller le poster^^)



Yuko 02/12/2011 11:05


Tiens, un Bradbury que je ne connais pas du tout ...

Arieste 02/12/2011 23:48



C'est un mélange de différents recueils ceci explique peut-être cela :)



claudialucia ma librairie 02/12/2011 10:54


J'ai adoré le style poétique de Chroniques martiennes.

Arieste 02/12/2011 23:46



Comme je te comprends ! As-tu lu Farhenheit 451 ? Je n'ai pas pu lacher le livre jusqu'à la fin !