Challenge amoureux 1/6 : Roméo et Juliette de William Shakespeare

Publié le par Arieste

                                   http://farm5.static.flickr.com/4075/5438699503_f3b06230f1.jpg

 

Après avoir fait un tour à la médiathèque prés de chez moi, j'entame enfin le challenge amoureux proposé par Irrégulière.

L'un des six livres à lire était une histoire d'amour mythique. Mon choix s'est donc porté sur l'une des plus mythiques d'entre elle, Roméo et Juliette.

 

Cette lecture a été une bonne surprise. Je m'attendais à beaucoup de sentiments, de niaiseries en tout genre (en gros les scènes qu'on nous ressert encore et toujours), mais heureusement pour moi Roméo et Juliette ce n'est pas que ça.

 

Roméo et Juliette, c'est aussi des scènes pleines d'humour qui me rappellent le Shakespeare du Songe d'une Nuit d'Eté (remarquez quand on cherche bien, on peut trouver des scènes même dans Hamlet). Je ne pensais pas que les personnages secondaires avaient autant d'importance dans la pièce. La nourrice est par exemple très drôle (Acte I, scène III : "Alors, qu'il dit, c'est sur la figure que tu tombes ? Tu tomberas sur le dos quand tu auras plus d'esprit. Pas vrai, petite Julie ?".

Frère Laurent et Mercutio sont également très plaisants à lire. 

 

Roméo et Juliette c'est aussi une pièce avec des allusions... Voici une scène je vous en laisse juge (Acte 1, Scène 1) :


"Samson : C'est tout un. Je me montrerai un tyran. Quand j'aurai combattu les hommes, je serai le bourreau des filles, et je leur ferai sauter...

Grégoire : La tête ?

Samson : La tête des pucelles, ou ce qui leur fait perdre la tête, ou... Prends-le dans le sens que tu voudras.

Grégoire : A celle qui le sentiront de le prendre dans le bon sens.

Samson : C'est moi qu'elles sentiront tant que je serai capable de tenir. Et c'est bien connu que je suis un fameux morceau de chair."

 

Roméo et Juliette c'est enfin une histoire d'amour. Les passages amoureux sont magnifiques (en même temps c'est du Shakespeare), mais j'avoue avoir du mal à apprécier les deux personnages. Honnêtement, si un homme vous demandait en mariage après vous avoir seulement vu dans un bal masqué vous feriez quoi ?

 

Pour finir, un passage de la préface écrite par Yves Bonnefoy, le traducteur à propos de Roméo :

" Parier sur le rêve, en effet, jouer sur l'apparence au lieu d'affronter la présence, c'est s'engager entre réalité et mirage dans une passe difficile où l'impatience fait loi, où les actes sont plus risqués, où il est donc naturel que les hasards se fassent plus dangereux, et qu'enfin le malheur arrive. "Il l'a cherché, il l'a bien voulu", dit la sagesse des nations dans des cas semblables. Nous pouvons suspecter, quant à nous, Roméo d'avoir voulu, au profond de soi, ce qu'il a cru qu'il ne faisait que subir. Nous pourrons même voir dans sa décision de suicide, prise comme frappe l'éclair, de façon tout aussi soudaine que son amour s'était déclaré, la conséquence de cet éloignement qui a toujours pour lui déformé le monde et noyé de rêves l'action, plutôt que simplement un des signes encore de sa fatalité de malheur."

Roméo et Juliette reste donc, quoiqu'on en dise, une pièce incontournable !

 


Partager cet article

Commenter cet article

Luna 27/04/2011 08:36



J'aime beaucoup la pièce "roméo et juliette" de Shakespeare... C'est une des rares pièces réellement intemporelle !
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Arieste 27/04/2011 19:07



Merci beaucoup !!!!


Je vais aller voir ton avis ;)



Asphodèle 17/04/2011 19:34



Tiens, encore quelque chose à relire, Shakeaspiiire !! Vieux souvenirs et pas apprécié au lycée...mais maintenant avec le recul ce serait certainement différent !!^^



Arieste 17/04/2011 19:42



Oui sûrement, je ne pense pas que je l'aurais apprécié au lycée non plus^^



Irrégulière 02/04/2011 11:21



ahhhhh, cette pièce ! Je l'adore !



Arieste 02/04/2011 12:56



contente que ça te plaise et j'ai une autre lecture en cours pour ton challenge :D 



Eiluned 30/03/2011 22:11



C'est celui que je dois lire aussi pour cette partie là du challenge... Faut que je me motive :D


(je sais pas pourquoi mais les deux tourtereaux m'ont toujours saoulée profondement ^^')



Arieste 31/03/2011 12:32



Pareil, ils m'horripilent autant que les lycéens que je peux croiser dans la rue. Mais finalement on ne les voit pas beaucoup dans la pièce donc ce n'est pas gênant :)



l'agnès masquée 29/03/2011 17:55



ça change de la version ciné avec di carpacio...j'ai eu le privilège de voir plusieurs adaptations musicales (notamment de gounod) à l'opéra...j'en ai encore la chair de poule...



Arieste 29/03/2011 18:04



Je n'ai jamais vu l'opéra mais ça donne envie (surtout si c'est de Gounod^^) :)