Courlande

Publié le par Arieste

                                                 http://www.livraddict.com/blog/wp-content/uploads/2011/08/Courlande.jpg

 

Un livre voyageur de chez Asphodèle, merci beaucoup :D Son billet ici.

 

Voilà un roman pas banal sur une contrée peu propice habituellement aux intrigues romanesques : la Courlande. Vous ne savez pas où cela se trouve ? Rassurez-vous, c'est parfaitement normal. 

La Courlande est un ancien duché, aujourd'hui divisé en deux provinces de la Lettonie (en orange et en vert sur la carte)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b8/Latvija_viki.PNG/800px-Latvija_viki.PNG

 

L'explication géographique étant maintenant faite, passons maintenant à l'histoire. Jean-Paul Kauffmann nous parle en prélude de la naissance de sa passion pour la Courlande, née au travers de Mara, un amour de jeunesse rencontré au Canada. Mara est fille de Courlandais exilés et à travers la nostalgie qu'elle éprouve pour un pays qu'elle n'a jamais connu, elle intrigue le jeune homme d'alors. Bien des années plus tard, même si la passion pour Mara s'en est allée depuis longtemps, le souvenir de la Courlande est demeuré en mémoire du grand journaliste qu'est devenu Jean-Paul Kauffmann.

Lorsqu'un sujet d'article sur la Courlande, l'auteur/narrateur saisit cette opportunité pour aller visiter cette contrée.

Après ce prélude commence véritablement le roman et le voyage. Un voyage qui nous décrit la Courlande au travers des destinations et des rencontres. C'est donc un véritable voyage dans le sens où il enrichit intérieurement celui qui le fait, un voyage où l'on se laisse guider par les hasards et non pas encadrer passivement comme dans certaines excursions.

On y rencontre des touristes, des immigrés français, des Courlandais. On visite des palais en ruines. On commence à apprécier cette étrange contrée où les gens ne comprennent pas que l'on sourit à outrances...

Jean-Paul Kauffmann nous brosse le portrait d'un pays, car le personnage principal de ce roman est bien la Courlande elle-même, à la fois amusée et agacée que l'on s'intéresse autant à elle. 

 

Décidément, Asphodèle a le don de me procurer mes livres qui me font du bien à l'âme, car j'ai énormément aimé ce livre. Je sais que certains lui ont reproché sa lenteur, son absence d'action et d'histoire bien déterminée. Effectivement, il ne se passe pas grand chose, mais c'est cela que j'ai justement apprécié. Peut-être, est-ce une histoire de moment, d'humeur ? De mon goût pour les vieilles bâtisses ?

Je vous le recommande car ce livre est resté gravé en moi, la preuve étant que j'ai fait ce billet sans notes alors que je l'ai lu il y a plus d'un mois et demi.

J'espère que vous l'aimerez autant que moi. 

 

Un extrait pris au hasard :

" La position du château dominant l'embouchure de la Venta est magnifique. Le vent, la boucle du fleuve opèrent comme un appel impérieux vers le grand large et les contrées lointaines. "

 


Publié dans Dans l'Hexagone

Commenter cet article

jeneen 12/02/2012 22:48


ah ben je lui demande alors...tu crois que je vais ressortir indemne ? nan parce-que vous êtes deux originales, les filles !

Arieste 12/02/2012 23:19



Si tu as envie d'un livre calme c'est tout à fait ce qu'il te faut, c'est vraiment à toi de voir :D



jeneen 12/02/2012 13:38


contemplatifs ? ouh là ! bon, je note parce-que c'est toi et que ton billet est joli comme tout...

Arieste 12/02/2012 22:44



Merci :D Note mais tu as vu il n'y a que Aspho et moi qui avons aimé ;) Il est encore chez moi si tu veux le lire demande à Asphodèle si je te l'envoie 



Asphodèle 10/02/2012 15:21


Je suis ravie d'apprendre que je suis ta dealeuse de livres "qui te font du bien à l'âme" !!! Et j'espère t'en
fournir d'autres à l'avenir... C'est vrai que l'immobilisme du livre se marie bien avec le style et...la Courlande elle-même, moi aussi j'avais aimé mais on doit être les deux seules
enthousiastes sur les cinq chez qui il a voyagé... 32 Octobre n'avait même pas pu le continuer, donc c'est vrai qu'il doit y avoir des moments de prédilection pour certains livres, et puis quand
on commence à connaître les goûts de ses amies, la marge d'erreur est limitée...

Arieste 10/02/2012 22:25



Tu peux être fière ça c'est sûr ! Je me rends compte que j'ai une passion pour les livres un peu contemplatifs, ça doit me reposer sans doute. Si tu en as d'autres des comme ça je signe direct




miriam 08/02/2012 19:49


http://miriampanigel.blog.lemonde.fr/2011/07/02/courlande-j-p-kauffmann/


cllique sur ce lien ! j'ai moi aussi rédigé un billet avant notre départ dans les pays baltes où nous avons cherché les manoirs de courlande!

Arieste 09/02/2012 21:11



Chic je viens voir ça :D



Eiluned 07/02/2012 13:24


Je le note pour plus tard ! Mais tu donnes envie de le lire :)

Arieste 07/02/2012 22:34



Tant mieux hihi