Des mots, une histoire : les Estiviens

Publié le par Arieste

                                         http://desirdhistoires.files.wordpress.com/2011/04/plumedesmotsunehistoire6.jpg?w=150&h=138

 

Cette semaine, les mots imposés chez Olivia sont : grillage-chat-andante-apesanteur-caroncule-chant-contexte-plume-couffin-barbouillages-croquis-enfant-lame-livre-vertige-saigner-chapon-climatique-catalogue-match-roboratif-sangloter-allumettes-mouchoir-enfance-préparation-délicieux.

Désolé pour le retard, une otite a fait que je ne suis pas au top depuis mercredi. Mais comme j'avais commencé un bout de texte mardi, cela aurait été dommage de ne pas le terminer.

 

Aujourd'hui, on retrouve les Estiviens dans un texte assez descriptif, les mots ne m'inspirant pas autre chose. Pour le retour de l'action il va falloir attendre un peu ;)

Puisque nous ne sommes plus obligés d'utiliser tous les mots, je ne me suis pas servi de match. J'ai également volontairement modifié le sens de caroncule.

 

Couché dans l'herbe moelleuse de Pile-sur-Mer, Ecureuil regardait fixement le ciel au point qu'il se sentait léger comme une plume, en apesanteur. Des arbres avoisinants parvenaient les chants des pinsons et des mésanges, formant d'harmonieux andantes. Sur le sol, un chat essayait en vain de grimper sur les arbres pour attraper les oiseaux, mais les cranoncules étaient des arbres aux troncs hauts et lisses, et le chat avait bien trop le vertige pour se lancer dans une telle escalade. Ecureuil songea que dans un tel contexte arboricole le chat ne devait pas souvent attraper d'oiseaux. Il ne devait d'ailleurs pas non plus souvent saigner les délicieux chapons de la ferme voisine, car un grillage protégeait ces derniers des prédateurs. Ecureuil n'arrivait décidément pas à se mettre en tête que l'hiver était là car Pile-sur-Mer bénéficiait de très favorables conditions climatiques. A côté de lui, Violette venait de finir la cueillette de quelques plantes et essuyait la lame du couteau qui lui avait servi à en ôter les feuilles.

Non loin d'eux, d'autres passagers attendaient l'arrivée du giraumon pour traverser la Mer Mielleuse. Un enfant faisait ainsi des croquis du paysage, tandis que son petit frère juste sorti de son de son couffin avait pris de la peinture pour faire des barbouillages sur les rochers. D'autres Estiviens étaient absorbés par leur livre. Violette reconnut notamment sur certains la couverture du dernier roman de la célèbre Asphodèle, si beau qu'il en faisait sangloter quelques-uns. Violette donna un mouchoir à sa voisine qui semblait elle aussi très émue. Elle se retourna vers Ecureuil qui était un en train d'entamer la préparation d'un roboratif déjeuner. Il était à la recherche des allumettes pour entamer la cuisson d'une recette sortie du Catalogue des Milles Recettes de notre Enfance Estivienne, un ouvrage culinaire de référence en Estivanie. 

Publié dans Ecrits Estiviens

Commenter cet article

elcanardo 20/02/2012 17:28


Un texte descriptif aux qualités narratives incontestables... Je reviendrai donc pour suivre l'action qui va s'y développer !!


 


Coincoins à l'ombre du cranoncule ;-)

Arieste 22/02/2012 15:01



Merci !!! :D



La plume et la page 19/02/2012 21:42


L'Estivanie, ça se situe entre la Printonie et l'Automnie? Trêve de plaisanterie. Félicitations pour ce texte qui sort des sentiers battus.

Arieste 19/02/2012 23:02



Merci ! :D



Asphodèle 19/02/2012 21:16


Ho la la oui je suis hors jeu depuis vendredi, hein alors on en profiiite ! Je passe juste 30 secondes, le temps de faire un bisou à mes estiviens et après faut que je m'allonge, mais j'écris
toujours à défaut de pouvoir bloguer ! Avec toi comme éditrice, je ne me fais pas de souci ! J'espère que ton otite va
mieux, ça fait mal ça aussi ! Bises ♥ Et ton texte "narratif" est très bien trouvé !^^

Arieste 19/02/2012 23:02



Repose-toi bien alors :) Oui l'otite va bien mieux merci !!! Contente que ton évocation dans le texte te plaise :D Bisous !!!! 



Mind The Gap 19/02/2012 18:38


Ton texte est réjouissant, les pays et les mondes imaginaires t'inspirent toujours de belles choses. Faut vraiment que je lise  "Alice au pays des merveilles" à défaut d'arriver à lire du
Tolkien (j'ai essayé...)

Arieste 19/02/2012 22:56



Merci beaucoup ! Pour Tolkien, commence par Bilbo ou Tom Bombadil ça permet de mieux rentrer dans l'univers avant de tenter le seigneur des anneaux :)



claudialucia ma librairie 18/02/2012 23:59


La "cranoncule" est un arbre dangereux et qui en plus ne fait pas d'ombre ! Pas glamour comme arbre! Un livre d'Asphodèle paru en Estivanie? et je suppose, bien sûr, que c'est toi l'éditeur?

Arieste 19/02/2012 22:57



Disons que c'est un arbre austère ;) C'est un Estivien qui édite, je me suis contentée de transmettre le manuscrit :D