Des mots, une histoire : toujours les Estiviens...

Publié le par Arieste

                           http://desirdhistoires.files.wordpress.com/2011/04/plumedesmotsunehistoire5.jpg?w=150&h=138

 

Voici la rentrée et avec elle le retour du jeu d'Olivia (ça fait au moins un point positif à la rentrée^^). Cette semaine il fallait placer les mots suivants : création, orchidée, révélation, combat, cartable, bouffer, tropical, contemplation, passion, hiberner, boîte, ancien, apprivoiser, ritournelle, asphyxie, folie, ostentatoire, azulejo, chromosome, imaginer, ardoise, bouchon. 

La suite de l'histoire des Estiviens sera publiée lundi dans le cadre de l'atelier d'écriture d'Eiluned. Pour ceux qui prendraient l'histoire maintenant ou qui ont manqués certains épisodes je vous propose le texte dans son intégralité ici sur une page (merci à Syl pour l'idée !)

Notes : Je ne serai pas là de la journée donc je lirai vos commentaires et vos textes un peu plus tard.

 

Au pied de l'arbre-observatoire se tenait le grand marché d'Eté où des Estiviens de toute la contrée venaient admirer toutes les trouvailles et toutes les marchandises imaginables. Violette avait préparé à cet effet quelques onguents pour la peau, notamment un aux fruits de la passion dont elle était particulièrement fière. Elle l'échangea contre une belle robe d'été aux manches bouffantes, qui loin d'être trop ostentatoire, mettait en valeur ses magnifiques cheveux auburn. Mais son ardoise grimpa quand elle s'acheta des bijoux pour cheveux, notamment un en forme d'orchidée dont le motif rappelait un azulejo. En la voyant aussi apprêtée, Ecureuil fut presque au bord de l'asphyxie même si son attirance pour Violette était loin d'être une révélation. Mais s'imaginer lui faire la cour tenait de la folie à la veille d'un si périlleux voyage. Il verrait comment serait la situation à son retour. Pour l'instant, il mit un bouchon sur ce que ressentait son coeur et s'attela à apprivoiser l'hongre-oie. Ecureuil s'entraînait en effet  à accourir auprès de lui dès qu'il entonnait une ancienne ritournelle apprise dans son enfance. L'hongre-oie appréciait qu'Ecureuil s'occupe autant de lui, car il ne se sentait pas à sa place dans cette plaine au climat trop chaud à son goût. Ses chromosomes lui dictaient de gagner dès que possible les montagnes et de ne revenir dans la plaine que pour hiberner. Ecureuil s'était renseigné sur l'hongre-oie et il connaissait mieux à présent son mode de vie. Il savait que l'animal ne pourrait pas l'accompagner dans les contrées tropicales où se trouvait le fakir-tigré. Ecureuil se mit d'ailleurs à repenser à son expédition prochaine  : dans une boîte se trouvait le lys tigré destiné à éviter le combat avec l'étrange animal. D'autres réactions de Violette destinées à adoucir son voyage dans le Sud se trouvaient également dans cette boîte. Lors de son voyage, il avait vu Violette collecter quelques plantes qu'elle avait soigneusement mises dans le cartable où elle conservait son matériel d'herboristerie. Elle ne lui avait pas dit à quel usage précis elle destinait ces plantes mais il savait qu'elle faisait du mieux qu'elle pouvait pour l'aider dans sa quête. Elle s'était d'ailleurs proposée de s'occuper du hongre-oie durant le voyage d'Ecureuil dans le Sud.

Publié dans Ecrits Estiviens

Commenter cet article

Jeneen 04/09/2011 22:01



oh ce serait extra, une association père-fille, ça c'est une idée formidable.



Arieste 04/09/2011 22:51



Quand c'est possible c'est bien sympathique en effet :)



Jeneen 04/09/2011 18:30



toujours aussi bien écrit et imaginé. Tu serais capable d'illustrer en plus ? waouh . Bonne continuation avec les mots, je m'y remettrai quand septembre sera passé...



Arieste 04/09/2011 20:57



Merci ! Pour les illustrations il faut que je m'y mette avec mon père qui est peintre :)



Miss So 03/09/2011 14:33



Bravo !!! J'aime beaucoup...



Arieste 03/09/2011 15:58



Merci !!!



Ella B. 02/09/2011 19:19



Quelle virtuosité dans l'apposition de mots imposés tout en ne dénaturant pas la suite de leurs aventures.. APPRËTER Violette, conquérir l'hongre-oie.. bravo !!



Arieste 02/09/2011 21:36



Merci beaucoup !!! Je me laissse beaucoup guider par les mots qui m'aident bien à trouver des idées.



Amélie 02/09/2011 17:29



Eh bien, cette histoire avance ! J'ai hâte de lire la suite, même si lundi, avec les enfants et la rentrée, ça va être mouvementé !



Arieste 02/09/2011 21:34



Merci ! Oui ça avance et va avancer pas mal aussi la semaine prochaine (lundi, mardi, mercredi). Bonne préparation de rentrée :D