Eux sur la photo

Publié le par Arieste

                                                http://www.hisler-even.com/media/catalog/product/cache/146/image/43e890e8163526c1e91ace2d213f407f/e/u/euxsur.jpg

 

Pourquoi ce livre ?

Après avoir aimé le billet de Jeneen, celle-ci m'a envoyé ce roman en livre voyageur.

 

De quoi ça parle ?

D'une femme qui retrouve une photo de sa mère en compagnie d'un homme inconnu. Qui passe une annonce pour le retrouver. Un homme, le fils de celui sur la photo, lui répond. S'engage alors une correspondance entre les deux personnages pour comprendre leurs histoires familiales mutuelles...

 

Qu'est-ce que j'en pense ?

Ce livre fait partie de la catégorie assez rare de ceux que je n'ai pas pu lâcher avant la fin de l'histoire car je voulais absolument savoir !

J'ai beaucoup aimé la structure du livre. Chaque chapitre commence par une description détaillée d'une photographie. L'auteur maîtrise à la perfection l'art de la description, si détaillée qu'on pourrait réaliser une photographie à partir du texte, mais sans pour autant être ennuyeuse. Après cette description, on assiste à un échange de lettres ou de mails entre les deux protagonistes concernant plus ou moins cette photographie. Chaque photographie découverte au fil des chapitres marque une évolution dans la résolution de l'énigme que constitue la vie des parents des personnages.

Les deux personnages sont attachants, chacun avec leurs propres blessures, ils sont tout à fait crédibles. A travers eux, on devine en filigrane la personnalité de leurs parents, des personnes qui ont essayé de faire du mieux qu'elles pouvaient. J'aime comment l'auteur s'abstient de juger le comportement des personnages, comment les révélations sont données au compte-goutte. 

 

En une phrase :

Un très bon roman épistolaire qui plaira aux amateurs du genre, ainsi qu'à ceux qui aiment les investigations sur les mystères de famille.

 

Un petit extrait pour terminer :

"La photographie a fixé pour toujours trois silhouettes en plein soleil, deux hommes et une femme."

 

Du côté des challenges :

http://img.over-blog.com/300x300/3/99/77/05/Defi-PR1.jpg

Publié dans Dans l'Hexagone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 23/04/2012 23:10


Toujours dans ma PAL, hélas !!

Arieste 23/04/2012 23:51



Il se lit très vite, n'hésite pas à le sortir :)



Asphodèle 23/04/2012 09:01


Depuis le temps que j'en lis du bien, je pense que je le lirai un jour... et si tu n'as pas pu le lâcher, c'est un bon indicateur ! :)

Arieste 23/04/2012 13:08



il ne fait que 250 pages aussi ;) 



Eiluned 22/04/2012 20:08


Oh c'est intriguant ! En plus j'aime énormément les romans épistolaires.

Arieste 22/04/2012 21:16



ça va te plaire alors ;)