L'éclat de Dieu

Publié le par Arieste

                                                  http://3.bp.blogspot.com/_GfecaTS_cAM/S6vYYiZvOcI/AAAAAAAABgA/82DozansOr4/s1600/L'%C3%A9clat+de+Dieu+-+Romain+Sardou+pocket.jpg

" Le halo informe d'une torche à résine glissait lentement sur les parois du souterrain."

 

Attention, mes amis lecteurs, la quatrième de couverture de ce roman est mensongère. Si mensongère qu'elle induit le lecteur en erreur et l'empêche de comprendre correctement ce roman, qui mérite amplement mieux que ça !

 

Commençons par citer la coupable :

" Plus encore que le Graal ou l'arche d'alliance, l'Eclat de Dieu suscite bien des convoitises depuis la nuit des temps. A celui qui le possède sont en effet promises la compréhension des mystères de l'univers, ainsi que la connaissance et la puissance absolues.

Sous couvert d'assurer la protection d'un immense pèlerinage vers Jérusalem libérée, neuf chevaliers francs entreprennent cette audacieuse quête. Mais peu avant le départ, l'un d'eux est mystérieusement assassiné : Cosimo, son neveu, insatisfait des explications officielles, se joint alors à l'expédition pour tenter de découvrir la vérité.

La proximité d'un tel trésor attisant les ambitions et multipliant les trahisons, Cosimo, qui en sait déjà trop, va devoir redoubler de vigilance et d'habileté tandis que s'affrontent des forces qui le dépassent...

Un roman d'aventures éblouissant qui transporte le lecteur à travers le plus grand des mystères : le Temps."

 

Bon là, vous vous dites que vous avez affaire à un roman historique, non ? Et non, vous vous êtes trompés et fourvoyés par cette quatrième de couverture, vous ne comprenez pas sur-le-champ que l'avertissement de l'auteur est à prendre au premier degré : "Pourquoi une même histoire, des personnages identiques mais dans deux époques diamétralement opposées ? Vous le découvrirez au moment où les personnages eux-mêmes vont s'en apercevoir."

 

Car ce livre n'est pas un roman historique à proprement parler et si l'histoire se déroule en partie à l'époque des croisades, elle se déroule en parallèle dans le future, approchant ainsi le roman de science-fiction. Maintenant que vous le savez, vous pourrez apprécier le roman à sa juste valeur, au lieu de comprendre ça à la 150e page seulement...

 

Le livre a en effet de réels atouts. Tout d'abord, l'écriture est très agréable sans être trop simpliste, ce qui fait que je n'ai pas abandonné le livre alors je ne comprenais pas tout durant 150 pages. Certains passages concernant la compréhension de l'énigme finale touchent à la philosophie et ont été de vrais moments de bonheurs de lecture : "Mais pour l'heure, il faut que tu désapprennes à réfléchir comme tes pairs te l'ont enseigné. Méfie-toi de la logique. Dès que l'on veut atteindre certains sujets, elle devient tout simplement un "leurre". En ce qui révolte ta raison, comme aujourd'hui sur l'espace et le temps, est parfois plus proche de la réalité que ton entendement des choses quotidiennes."

L'intrigue est vous l'avez compris, très originale, je n'avais jamais rien lu de tel et j'ai adoré ces allers-retours dans le temps (dès que j'ai compris l'histoire vous l'avez bien compris). 

 

Donc un livre que j'ai aimé découvrir, et qui une fois apprivoisé, dévoile tout son potentiel imaginatif, un auteur que je vais donc continuer à suivre...

Publié dans Dans l'Hexagone

Commenter cet article

jeneen 06/12/2011 23:19


une fois apprivoisé, dévoile tout son potentiel imaginatif, 


j'adore la fin de ton billet, par ailleurs tres tentant (comme il faut que je me "perfectionne" dans la SF...) je le note ! biz

Arieste 07/12/2011 18:25



si tu veux que je te l'envoie je le glisse dans le paquet qui t'es destiné ;)


Bisous



Asphodèle 01/12/2011 11:12


Ah ces 4ièmes de couv', quelle arnaque ! Bon et bien il n'a pas l'air mauvais ce sardou là... ;)

Arieste 01/12/2011 22:03



Oui vraiment ! Moi ça allait encore mais je n'ose pas imaginer l'effet sur quelqu'un allergique à la SF...



Eiluned 29/11/2011 22:59


Ah celui là il se passe complètement au moyen âge il me semble, après je peux me tromper, c'est vieux :D

Arieste 29/11/2011 23:06



oki merci j'aimerais bien voir ça, je vais voir s'ils l'ont à la bibliothèque :)



Eiluned 29/11/2011 22:39


J'avais lu Délivrez nous du mal. J'en garde un bon souvenir !

Arieste 29/11/2011 22:41



Je note ! il se passe bien au Moyen Âge celui-là où c'est comme l'éclat de dieu ?



Eiluned 29/11/2011 13:11


J'aime bien cet auteur, alors je note le titre !

Arieste 29/11/2011 22:33



Tu as lu quoi de lui ? ça m'intéresse :D