La ballade du rossignol roulant

Publié le par Arieste

                                      http://pochetroc.fr/images/francis-scott-fitzgerald/la-ballade-du-rossignol-roulant/2253138258/XY240.jpg

" Le soleil qui, depuis une heure, m'effleurait gentiment la paupière sembla s'armer soudain d'une massue chauffée à blanc pour incendier les murs de la chambre."

 

Un livre que m'a gentiment prêté Asphodèle (son billet ici), et la première participation à son challenge sur Fitzgerald !

                                       http://leslecturesdasphodele.files.wordpress.com/2011/10/fitzey-logo-natacha-best-one.png?w=300&h=103

 

Avec un titre pareil je me suis dit que pour me mettre dans l'ambiance, il valait mieux que je lise ce livre dans le bus. Je suis donc allée en cours en compagnie du couple Fitzgerald, et il n'y a rien de mieux pour commencer la journée !

 

"La ballade du rossignol roulant" raconte la soudaine envie de Zelda, jeune madame Fitzgerald, de manger des pêches et des biscuits se trouvant uniquement dans l'Alabama. Ni une ni deux, son époux décide de quitter le Connecticut pour rallier l'Alabama en voiture, ce qui fait une distance de près de deux mille kilomètres. C'est cette épopée rocambolesque que nous raconte Fitzgerald avec des photos à l'appui...

 

Voilà un livre qui se lit très agréablement, tout d'abord parce qu'il nous permet de mieux connaître le couple Fitzgerald, de rire quand, comme tout couple qui se respecte depuis l'invention de la voiture, ils se disputent sur la direction à prendre. Mais surtout, ce livre est un document précieux sur les conditions de voyage de l'époque, l'ambiance, les voitures. Les historiens apprécieront sans doute dans quelques décennies ce genre de document, à l'image des récits de voyages qui vont de l'Antiquité à l'Epoque moderne. C'est aussi un précurseur des road-movies, genre typique des Etats-Unis et dont toutes les anecdotes annoncent les classiques du genre. Les problèmes de véhicule m'ont notamment fait pensé au film "Little Miss Sunshine", un petit chef-d'oeuvre dans le genre.

 

Un petit échantillon d'impressions de voyages :

" Au coucher du soleil, nous nous sommes enfoncés dans ces taillis touffus qu'on appelle le Wilderness - où tant de garçons du Tennessee, de l'Illinois et des villes du golfe du Mexique s'étaient fait massacrer, et ils dormaient encore dans la pénombre des marais. La terre, gorgée de sang, avait donné naissance à une végétation luxuriante, qui formait comme à des souterrains de feuillage, hantés par le cri des cigales."

 

Un beau moment de lecture très agréable, que je vous recommande !

Commenter cet article

jeneen 06/12/2011 23:16


contente qu'il t'ait plu, j'avoue ne pas l'avoir (encore) lu mais il va bien falloir que je démarre ce challenge !!!! oh la la ! même pas peur !

Arieste 07/12/2011 18:24



N'ai pas peur les Fitz ne mordent pas ;)



Asphodèle 28/11/2011 19:40


C'est sûr c'est plus un journal de bord qu'un livre mais quel régal ! Entre les pannes de la voiture (de l'époque !) et leur relation qui était encore au beau fixe, quand on aime leur histoire ce
témoignage n'a pas de prix et comme tu le dis si bien, les historiens un jour se pencheront sur nos étranges coutumes... Il n'y a pas encore un siècle mais que de changements déjà !

Arieste 28/11/2011 20:15



Oui que de changements ! Quand je pense qu'on peut maintenant traverser la France en une journée^^



Eiluned 28/11/2011 14:32


Etrange comme départ de livre, mais comme j'ai beaucoup aimé Tendre est la nuit, je note !


(Little Miss Sunshine, quel bon film !)

Arieste 28/11/2011 19:39



C'est plus une chronique de voyage qu'un véritable roman mais on y retrouve la plume de tendre est la nuit. Je plussoie pour le film, je ne me lasse pas de le voir



Luna 28/11/2011 10:05


Tu me tentes !


J'ai adoré le seul livre de cet auteur que j'ai lu :)

Arieste 28/11/2011 19:35



Ravie de te tenter je te le recommande !!!