La belle amour humaine

Publié le par Arieste

                                       http://pmcdn.priceminister.com/photo/la-belle-amour-humaine-de-lyonel-trouillot-livre-886319537_ML.jpg

 

" La mer avait été plus généreuse que d'ordinaire, et les pêcheurs avaient fait dans la journée une telle provision de sardes et de langoustes que, le soir venu, de retour au village, après avoir rangé leurs barques et rassuré leurs compagnes, ils consacrèrent leurs temps à des chansons de mer, et, le regard levé vers les constellations, ils ne virent pas brûler les flammes de l'incendie."

 

Un grand grand merci à Rémi Gonseau de Price Minister pour m'avoir envoyé ce livre !!!!!

Allez voir le billet de Sharon qui a autant adoré que moi !

 

Lorsque j'ai entendu parler des matches de la Rentrée littéraire, j'ai choisi de lire La belle amour humaine car j'ai eu la chance d'assister à une rencontre avec Lyonel Trouillot au mois de juin, à l'occasion du festival du livre de la Cannebière (à Marseille donc). Je me suis donc dit que si cet auteur écrivait aussi bien qu'il ne parlait, je passerais sans doute un bon moment de lecture. Et bien m'en as pris, car Trouillot écrit encore mieux qu'il ne parle...

 

Ce roman est le récit que fait Thomas, chauffeur de taxi haïtien à Anaïse, jeune occidentale venue sur les traces de son père. C'est à travers les yeux de Thomas que nous entendons, nous ressentons le village côtier d'Anse-à-Fôleur et ses habitants...

 

Les vies et les morts mystérieuses du grand-père d'Anaïse et de son ami le colonel occupent la majeure partie de ce récit, faisant entrer le lecteur dans un autre monde.

 

Ce livre est aussi celui d'un haïtien amoureux de son pays et qui nous le fait aimer au fil des pages, au point qu'à la fin nous irions bien nous aussi le visiter...

 

" Là-bas, dans le lieu-dit d'Anse-à-Fôleur où tu souhaites que je te conduise, c'est peu de monde, quelques copains, une poignée de vivants qui s'appellent par leurs prénoms et ne cultivent pas le vacarme. Les enfants y ramassent encore des coquillages, les portent à leurs oreilles, et la mer leur y chante quelque chanson secrète, sans déranger les autres."

 

Vous l'aurez compris au travers de ces quelques lignes, Lyonel Trouillot est aussi un poète. Et si je me rappelle bien de ce qu'il a dit lors de la rencontre que vous évoquait plus haut, à Haïti, il n'y a pas de différence marquée entre le roman et la poésie. Ce livre pourrait d'ailleurs être une ballade, au sens médiéval du terme, par son côté presque mélodieux et travaillé. Toutes les phrases sont ciselées avec une beauté époustouflante, qui me font comparer le talent littéraire de Trouillot à celui de certains grands écrivains dits classiques.

C'est une lecture pour laquelle on a envie de prendre le temps, de la savourer mot par mot car les 170 pages passent vite...

Ce livre m'a donc profondément touché, bouleversé, je suis sortie de ce livre grandie et émerveillée.

 

Ce roman étant dans les quatre finalistes du Goncourt, je croise les doigts pour qu'il remporte le prix car il serait amplement mérité !

 

http://img.over-blog.com/129x173/4/06/33/34/divers4/Logo-STAR3-Les-lectures-de-Liyah.jpgCe billet compte pour le STAR organisé par Liyah


Commenter cet article

Valérie K. 01/11/2011 13:41



Ce livre vient de rejoindre ma PAL et je crois qu'il ne va pas y rester longtemps... Merci pour pour ce billet.



Arieste 01/11/2011 14:01



Avec plaisir ! Tu vas te régaler :)



Syl. 31/10/2011 12:05



Je l'ai noté. Aspho et Sharon en parlent aussi et sont aussi élogieuses que toi.



Arieste 31/10/2011 13:55



Oui j'ai vu ça, il mérite le Goncourt !



claudialucia ma librairie 29/10/2011 11:03



Il a l'air vraiment très beau ce roman et tu en parles si bien! Je regrette de ne pas l'avoir choisi comme roman de al rentrée. Mais je me rattraperai un jour!


Tu n'as pas participé aux mots en i d'Asphodèle?



Arieste 29/10/2011 21:42



Merci car j'ai eu du mal à en parler, comme souvent quand un livre nous as énormément touché. Non je n'ai pas participé aux plumes je n'ai pas eu le temps cette semaine :(



Sharon 28/10/2011 20:41



Disons que les sorties avec mes copines peuvent parfois se terminet de façon ... imprévue. Là, j'ai visité son nouvel appartement et franchement, il m'inquiète.



Arieste 29/10/2011 21:43



Argh c'est une bonne raison ;)



Valentyne 28/10/2011 12:31



En tout cas, ton billet donne envie de le lire. Je  note ce titre  


Bonne journée



Arieste 28/10/2011 14:17



Note je t'en prie :D


Bonne journée