La poésie du week-end : Khayyam

Publié le par Arieste

                                           Logo poésie

 

En ce dimanche voici quelques Quatrains d'Omar Khayyam...

 

Puisque nul ici ne peut te garantir un lendemain,

Rends maintenant ton coeur malade

d'amour.

Au clair de la lume, bois du vin, car cet astre

Nous cherchera demain

et ne nous verra plus.

 

Ah ! malheur à ce coeur d'où la passion est absente,

Qui n'est pas sous le charme de l'amour,

joie du coeur !

Le jour que tu passes sans amour

Ne mérite pas que le soleil l'éclaire

et que la lune le console.

 

J'ai vu hier, au bazar, un potier

Qui piétinait avec acharnement de l'argile ;

Et l'argile lui dit, en son mystique langage :

"Jadis je fus vivante, ainsi que toi ;

sois moins brutal."


Quelques mots sur Omar Khayyam...


http://i46.servimg.com/u/f46/11/86/10/10/omar_k11.jpgOmar Khayyam est un poète persan né au XIe siècle, est célèbre comme poète mais aussi comme mathématicien. " Préférant les plaisir de l'éphémère aux vérités suprêmes souvent érigées en dogmes; davantage porté à la contemplation des choses divines qu'aux jouissances de la vie mondaine, Omar Khayyam; épcurien, hédoniste, sceptique, représente aujourd'hui encore surtout, serait-on tenté de dire, le symbole même de l'absolue liberté honnie par le religieux comme par le politique" (Extrait de la biographie d'un recueil de ses quatrains publié aux éditions Mille et une nuits). Théophile Gautier a également dit de lui : " On est étonné de cette liberté absolue d'esprit, que les plus hauts penseurs modernes égalent à peine, à une époque où la crédulité la plus superstitieuse régnait en Europe..."

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Luna 26/06/2011 18:03



C'est très joli, je ne connaissais pas du tout mais j'aime beaucoup !



Arieste 27/06/2011 00:27



Contente de t'avoir fait découvrir ce poète alors :D



laure 26/06/2011 11:05



Une trés belle découverte!


Merci!



Arieste 26/06/2011 12:09



pour une fois que tu ne le connais pas je suis contente ;)