Les cent royaumes

Publié le par Arieste

                                               http://sf.emse.fr/AUTHORS/MZBRADLEY/MZB-LCR-B.JPG

 

" A l'origine, il y a une expression proverbiale sur la planète Ténébreuse : ce qui date "du temps de Varzil le Bon" remonte à une époque très reculée, pratiquement immémoriale."

 

Il y a des livres qu'il faut lire uniquement quand le temps s'assombrit, Ténébreuse fait partie de ceux-là car cette planète, éclairée par un soleil rouge sang, mérite bien son nom. Le mauvais temps aide donc à se mettre dans l'ambiance. 

 

J'ai déjà parlé ici de Ténébreuse et du concept des Chroniques de Ténebreuse. Je vais donc passer directement au contenu de cet ouvrage. 

Les Cent Royaumes raconte une période extrêmement sombre de la riche histoire de cette planète où les guerres fréquentes entre les petits royaumes, aggravées par les pouvoirs télékinésiques de plus en plus forts des nobles qui peuvent détruire un château d'une seule pensée. C'est alors un pacte proposé par Varzil le Bon, interdisant les armes qui tuent à distance qui réduit la guerre aux duels et permet de recomposer une certaine unité politique.

Sur cette trame de fond, ce livre propose des histoires sur des personnages particuliers. Certaines dramatiques, d'autres plus légères, cette variété des genres est très agréable. La taille des nouvelles est également assez variable entre trois et vingt pages. Un recueil qui se laisse agréablement lire et donne envie de découvrir le reste de la saga. J'insiste d'ailleurs sur le côté très autonome des différents tomes de la saga que l'on peut lire dans n'importe quel ordre, d'ailleurs Marion Zimmer Bradley a commencé par écrire la fin de l'histoire de Ténébreuse.

 

Donc lancez-vous et entrez dans le monde de Ténébreuse vous ne le regretterez pas ! 

 

Quelques extraits :

 

" Les pensées sont des objets. Toute pensée qui imprime un infime mouvement à l'éther ne laisse aucun atome immobile, mais son passage creuse une empreinte indélébile dans le tissu de l'univers. Tout souhait fait en toute sincérité et du fond du coeur s'imprime dans le temps et l'espace, si fortement qu'il doit inévitablement finir par se réaliser. Et c'est pourquoi, mes frères, vous devez prendre garde à ce que vous demandez dans vos prières ; car cela vous sera immanquablement accordé, sans pouvoir échapper à ses conséquences de toute éternité."

 

" Gavin en resta sans voix, et Floria ne trouva rien à  dire non plus. Ce n'était pas la première fois qu'elle voyait une humaine s'enflammer pour un cheval, mais c'était la première fois qu'elle observait ce phénomène chez une adulte. En général, cette lubie se manifestait chez des filles de huit ou neuf ans, et leur passait au milieu de l'adolescence, ou plus tôt si elles avaient beaucoup de contacts avec les chevaux. Il était difficile d'idéaliser une bête qui essayait de brouter en passant toute les plantes passant à portée de ses dents, qui vous marchait sur les pieds, perdait ses poils sur votre meilleure amazone, et soit refusait d'avancer, soit essayait de vous éjecter à l'aide d'une basse branche, soit partait au galop."

 

" Dans sa jeunesse elle avait été la meilleure joueuse de rryl de la Tour de Dalereuth, mais on ne peut pas jouer de cet instrument avec seulement une main à cinq doigts."

 

http://img.over-blog.com/215x300/2/34/88/73/Images-diverses---tags/Challenge-Vie-de-chateau/Marie-antoinette.jpg Avec un tel titre, ce livre, qui raconte les conflits entre différents royaumes, rentre tout à fait dans l'objectif du challenge Vie de Château organisé par Pimpi, Cécile et Mlle P.

 

logo-challenge-imaginaire Ténébreuse et son histoire mouvementée participe au challenge "Les mondes imaginaires"

Commenter cet article

Walpurgis 04/10/2011 20:27



Je n'ai lu que les Dames du lac et les Brumes d'Avalon de cette auteur et je n'osais pas me lancer dans ses autres écrits mais grâce à toi je vais penser à sauter le pas !



Arieste 04/10/2011 20:43



L'histoire de Ténébreuse est quand même assez différente mais la plume de l'auteur y est exactement la même :)



Luna 04/10/2011 18:15



Mon père souhaite que je lise ce livre depuis que je suis toute petite, mais je n'en ai toujours pas eu l'occasion ! Cela dit, ça ne saurait tarder !



Arieste 04/10/2011 18:32



Il faut écouter son père lol, tu ne le regretteras pas ;)



Syl. 04/10/2011 17:24



J'ai lu à 16 ans "Les dames du lac" et "Les brumes d'Avalon". Ca fait vieux, presque 30 ans !



Arieste 04/10/2011 18:08



Il est temps de les relire alors ;)



Eiluned 04/10/2011 15:27



Décidemment à force que tu en parles, même si je n'aime pas vraiment les nouvelles, je vais finir par m'y mettre.


(il faut que je relise le cycle du Trillium que l'auteur a écrit avec Julian May et Andre Norton, je sais pas si tu connais, c'est super bien.)



Arieste 04/10/2011 15:40



Si tu n'aimes pas trop les nouvelles, tu peux déjà commencer par lire les romans de La romance de Ténébreuse qui sont très bien, il y a de quoi faire :)


Le cycle du Trillium est génial :)



Asphodèle 04/10/2011 14:32



J'aimerais bien que le seul fait de penser que je vais gagner au Loto fasse que je gagne ! J'ai Les dames du Lac mais je crois que je ne l'ai pas lu ! Il n'y avait pas deux tomes ? Je vais
véridfier (si je le retrouve du premier coup...) ;)



Arieste 04/10/2011 14:41



Quand tu vois que la plupart des gagnants du Loto finissent seuls et dépressifs ça ne donne pas envie...


Oui il y a bien deux tomes aux Dames du Lac, et un troisième qui se passe un peu avant si je me rappelle bien