Les livres vus par Robert Darnton

Publié le par Arieste

Dans un ancien Télérama (oui je les lis souvent en retard^^), je suis tombée sur un entretien avec Robert Darnton, responsable des bibliothèques de Harvard. Et quelques phrases m'ont plues au point que j'ai eu envie de partager ça avec vous (et d'avoir votre opinion^^) :

 

"On voit mal comment les tablettes électroniques pourraient devenir des objets sensuels comme le sont les livres, procurer à celui qui les manipule la même émotion. Il y a un plaisir physique à toucher un livre, à respirer l'odeur du papier. Cet objet physique est d'autant plus émouvant que, longtemps, ce fut un objet artisanal, fabriqué par des êtres humains, donc marqué de leur empreinte."

 

En fait, on pourrait presque faire un parallèle avec la musique, ce n'est pas parce qu'on a l'album d'un artiste dans son MP3 qu'on se passe d'aller le voir en concert, ce n'est pas parce qu'on a un livre numérisé qu'on se passe de la version papier...

 

Le reste de l'article est ici, l'image en vient aussi.

 

                                                  http://images.telerama.fr/medias/2011/03/media_66774/robert-darnton-historien-a-harvard-plus-un-individu-consulte-sur-tablettes-plus-il-achete-de-livres-imprimes,M50527.jpg

Publié dans Ils (elles) ont dit...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eiluned 06/04/2011 15:52



Je suis tout à fait d'accord avec ce monsieur, mais j'ajouterais que les livres numériques peuvent être un plus. Ils peuvent s'ajouter au livre papier. Parce que, mine de rien, les livres ça
prend de la place, que certains livres ne sont pas trouvables en bibliothèque, qu'on a la curiosité de les lire et que certains sont même tombés dans le domaine public, et téléchargeable
gratuitement.


J'adore feuilleter un livre, un vrai. Mais j'aime aussi aller farfouiller sur wikisource quand me prend la subite envie de lire un livre que je n'ai pas chez moi, sans avoir à l'acheter ou à me
déplacer à la médiathèque.


 



Arieste 06/04/2011 16:45



Absolument d'accord avec toi je bénis les livres numérisés qui me font gagner un temps précieux pour mes recherches. 


Dans le reste de l'article sur Télérama, Darnton souligne aussi cette démarche complémentaire en disant que ceux qui lisent des livres numériques sont ceux qui lisent des livres papier. 


Perso, je pense que je m'achèterai une tablette quand le prix aura bien baissé pour lire dans le tgv sans avoir un énorme sac rempli de livres :)