Mal de pierres de Milena Agus

Publié le par Arieste

                                           http://leslivresdegeorgesandetmoi.files.wordpress.com/2010/01/agus-mal-de-pierres.jpg

 

Je remercie Asphodèle de m'avoir prêté ce livre !!! Son avis ici

 

Ce roman est l'histoire d'une étrange femme qui a le mal de pierres, c'est-à-dire une incapacité à aimer, à ressentir, on ne sait pas vraiment ce qu'elle a, mais cela nécessite qu'elle aille en cure. A travers les yeux de sa petite fille, on voit ce qu'elle a vécu, ce qu'elle raconte de sa vie, voire même de sa vie intime. Je me demande d'ailleurs comme l'auteur peut savoir autant de choses sur les pratiques des maisons closes, cela doit être bizarre de faire des recherches sur le sujet. Mais rassurez-vous, ce genre de passages ne sont qu'anecdotiques. Pour le reste, on découvre tout autour de cette femme étrange et de sa famille, le mode de vie des Sardes après la guerre. C'était la première fois que je lisais un livre qui parlait de cette île (je ne compte pas les livres sur les statues-menhirs sardes^^) et cela m'a beaucoup interpellé, la mentalité insulaire, savoir que l'on est entouré d'eau, même si l'île est grande, a un impact sur les gens, sur leur façon de vivre. 

Le style est étrange, certaines phrases ne sont pas bien tournées et m'ont irritées les yeux, mais l'intrigue générale du livre (et sa taille) font qu'on ne le lache pas jusqu'à la fin. D'ailleurs la fin m'a beaucoup plu, j'aime les fins "révélations" comme celle-ci qui ne font pas regretter d'avoir terminé le livre. 

Je vous conseille de lire également "Comme une funambule" qui suit le roman dans son édition en poche. Cette postface écrite par l'auteur elle-même donne des informations sur sa manière d'écrire, et je trouve ce genre d'approche très intéressante. Par contre, je suis désolée pour l'auteur, mais je n'ai ni rit (l'histoire ne s'y prête pas), ni été émue, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. 

Cela dit j'ai quand même passé un bon de lecture, alors je vous le recommande !

Commenter cet article

Asphodèle 27/05/2011 16:40



Je ne sais pas non plus !! Peut-être qu'en "déséquilibrant" son style, elle a mieux voulu transmettre le côté dézingué de la grand-mère, je ne vais pas le décortiquer non plus !! A propos de
premier roman, le mieux que j'ai lu depuis longtemps et dans un style ahurissant (tu aimerais beaucoup je pense), c'est "On ne boit pas les trats-kangourous" d'Estelle Nollet, encore un livre
voyageur de chez Delphine avant que j'aie mon blog, époustouflant ! J'ai hâte de lire le 2ème !! Je te laisse, faut que j'aille sur Babélio !!



Arieste 27/05/2011 16:43



Je vais peut-être m'inscrire alors pour le recevoir :)


Un jour, il faudra que tu m'expliques ce qu'est babelio d'ailleurs.


Et n'oublies qu'on est vendredi, il faut faire un tour sur vendredi lecture :D



Asphodèle 27/05/2011 16:22



Ah oui, dommage !! Mais bon !! Je ne le trouve pas assez intéressant pour en faire un livre voyageur non plus ! J'aime le postulat de départ et la fin, mais entre les deux, ça tient plus de la
nouvelle que du roman, et on sent que l'auteure se cherche encore niveau style !! Tu as vu, elle le dit elle-même à la fin !! ;) Et encore je préfère une mauvaise nouvelle de Fitzgérald, c'est
toujours plus "dense" que ça !! (je n'ai encore rien reçu !! et ne t'inquiètes pas pour les livres, les enveloppes bulle, j'en trouve à l'Hyper U, moins chères qu'à La Poste...)



Arieste 27/05/2011 16:34



A ma poste, ils n'en avaient pas, ils n'avaient que des boites en carton hors de prix, donc j'ai tenté l'enveloppe normale. Les livres ont du partir mercredi donc je suppose que c'est normal que
tu n'ai rien reçu. Il faut que j'aille voir chez leclerc si ils ont de ces enveloppes (d'habitude je vais dans mon petit shopi mais ils n'en ont pas).


Pour Mal de Pierres, je trouve que ça manque d'explications sur sa maladie, de détails sur sa vie qui auraient permis aux personnages de véritablement exister. Mais pour la recherche du style,
quand tu lis un premier roman comme Vasislca, tu te rends compte qu'il est bien plus abouti. C'est peut-être cette construction non linéaire du roman qui la perd un peu je ne sais pas.



Asphodèle 26/05/2011 10:20



Ah mais je vois que ce livre t'a  fait le même effet (ou sensiblement disons), on ne sait pas trop quoi en penser vraiment car les écarts de style sont souvent des "grands écarts" ! Quant à
l'hisrtire, oui, mais pas assez étayée et les personnages mal découpés à mon sens, seul La grand-mère et Le Rescapé ont trouvé grâce à mes yeux ! Si Eiluned le veut, tu peux le lui faire suivre
!^^Si tu ne l'as pas encore envoyé bien sûr...



Arieste 26/05/2011 15:10



Dommage je l'ai envoyé mardi, tu ne devrais pas tarder à le recevoir. D'ailleurs, j'espère qu'ils seront en bon état à l'arrivée car je n'ai pas réussi à trouver des enveloppes à bulles comme tu
as. Mais si il y a le moindre souci je t'en renvoie un exemplaire en bon état, pas de problèmes. 


En ce qui concerne le livre, les écarts de style sont dommages, je me demande si ce n'est pas la traduction qui pose problème. Et l'histoire manque de profondeur, on a du mal à comprendre les
personnages.



Luna 25/05/2011 18:39



Il me semble avoir déjà entendu parlé de ce roman...


La couverture est très sympa en tout cas !


Merci d'être passée :)



Arieste 25/05/2011 19:01



C'est tout à fait possible, je crois qu'on en a pas mal parlé quand il est sorti il me semble. C'est vrai que la couverture est pas mal :D



l'agnès masquée 25/05/2011 17:18



je ne vois pas du tout ce que tu veux dire par là : )



Arieste 25/05/2011 17:34



;)