Maximes et autres textes d'Oscar Wilde

Publié le par Arieste

                                       http://ecx.images-amazon.com/images/I/5197X9q3esL._SL500_AA300_.jpg

 

Concluons ce mois Wilde qui fut bien trop court malgré ce 29 février supplémentaire ! Je ferais un bilan de vos billets samedi. En attendant, voici un billet sur un recueil de textes d'Oscar Wilde édité dans cette collection peu chère et très sympathique car elle présente des textes peu connus.

 

Tout d'abord, on peut y lire des maximes d'Oscar Wilde s'intitulant : Quelques maximes pour l'instruction des personnes trop instruites.

" L'opinion publique n'existe que là où il n'y a pas d'idées."

Suivies de Formules et maximes à l'usage des jeunes gens.

" Il faut toujours être un peu invraisemblable" Cette phrase a rejoint mes phrases préférées, elle est faite pour moi !

Dans ces phrases, on retrouve l'esprit d'Oscar Wilde, à contre-courant de la morale habituelle. 

Le déclin du mensonge est un dialogue entre deux jeunes gens Cyril et Vivian discutant du rapport entre l'art et la vie. Ce texte hisse Wilde au niveau des grands philosophes de l'art en ayant une opinion originale et très intéressante sur l'art. L'idée que la vie puisse imiter l'art est digne d'intérêt. De plus, on peut apprécier la manière dont Wilde dénigre ou encense ses contemporains, un véritable témoignage plein de vie sur l'esprit de Wilde et la mentalité artistique de l'époque. 

Enfin, Impressions d'Amérique nous montre l'opinion de Wilde sur ce pays si différent du Royaume-Uni. " La deuxième chose qui retient particulièrement l'attention, c'est que tout le monde semble courir prendre un train."

Vous l'aurez compris, ce petit livre est une incursion dans l'esprit de Wilde, et j'ai bien retrouvé l'écrivain ainsi que le personnage des romans de Gyles Brandreth. Je le recommande à ceux qui apprécient la philosophie de l'art et les esprits irrévérencieux. Il est par ailleurs fascinant de voir que le texte contrairement à certains livres des contemporains de Wilde, n'a pas pris une ride. 

Une belle découverte, et je pense me procurer bientôt d'autres titres de cette collection car ils valent le détour !

logo challenge victorienlogo oscarhttp://img.over-blog.com/300x155/2/02/90/10/Challenge-anglais.jpghttp://www.myloubook.com/media/00/02/3325211077.2.jpg Ce livre me sert à participer au challenge victorien et au mois Oscar Wilde ainsi qu'aux challenges God save the livre et Oscar Wilde

 

http://img.over-blog.com/276x300/3/87/05/49/Livre-aout-2011/logo.jpg Mais aussi au challenge Romans sous influence, car après avoir découvert Wilde en tant que personnage de roman, il était temps que je découvre l'original et je trouve les romans assez fidèles à la personnalité d'origine de Wilde. 

Commenter cet article

Une Comète 01/03/2012 19:01


J'arrive trop tard... tant pis pour moi. Je vais quand même découvrir Wilde avec les billets des participants :-)

Arieste 03/03/2012 00:29



Avec plaisir :) Si tu veux participer au mois Wilkie Collins il vient juste d'ouvrir !



Missycornish 01/03/2012 11:13


Coucou, Cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur ton blog, desole. J'ai enfin un peu de temps pour bavarder bouquins. Ca fait du bien.


Je n'ai encore rien lu d'Oscar Wilde et je suis tentee de lire ce livre. J'essaie de lire des romans plus philosophique, j'ai le portrait de Dorian Gray. Il serait tant que je le lise... Cela
fait trois ans qu'il traine sur mon etagere.

Arieste 03/03/2012 00:32



Aucun problème, je suis assez débordée moi aussi et je ne suis pas beaucoup allée sur les blogs en ce moment :)


Laisse sa chance à Dorian Gray en plus il se lit vite ;)



) 01/03/2012 10:00


Chouette ! En effet, la maxime choisie t'irait bien !!! () Bon petit livre, donc, série à suivre, je note ! ce Oscar
Wilde, quel grand esprit pelin d'ironie mordante !!!

Arieste 03/03/2012 00:27



Merci :D Si tu viens dimanche je te passe le livre si tu veux !



Sharon 29/02/2012 19:45


Le mois a passé très vite, c'est sûr - mon mois de mars sera "compliqué", entre le mois Wilkie Collins et le mois sur l'Europe centrale, le nervous breakdown me guette.


Gros avantage avec Oscar Wilde : le fantôme de Canterville rencontre toujours autant de succès en dépit des années.

Arieste 01/03/2012 00:09



Tu auras le temps de lire dans le train ce week-end ;) Pour Wilkie je ne sais pas encore ce que je vais lire, sûrement le plus court qui se trouve dans ma liseuse, pour l'Europe Centrale, j'ai
fait un billet et j'ai le projet d'en faire 2 autres, j'espère avoir le temps !



Eiluned 29/02/2012 17:49


Le mois a passé bien vite ! Je n'ai même pas eu le temps de faire mon billet sur le crime d'Arthur Sackville...


J'adore les maximes de Wilde, et son esprit vif et acéré. Quel personnage !

Arieste 01/03/2012 00:11



Oui cet homme est très intéressant :D


Je fais le bilan sur Wilde samedi, si tu publies ton billet d'ici là, je l'ajouterais au récap :)