Où l'on parle des Estiviens mais sans les Estiviens...

Publié le par Arieste

Sous ce titre mystérieux se cache un nouveau pan de l'intrigue qu'il est plus que temps que je vous dévoile (oui je vous cache des choses). J'espère que ce nouvel éclairage sur l'histoire et ce nouveau personnage vous plairont. Rassurez-vous, les Estiviens vont bientôt revenir :)

 

Déçu, John referma l'ancien livre d'un coup sec, son regard rencontrant aussitôt celui du bibliothécaire outré qu'on malmène ainsi ses précieux ouvrages. Mais John n'était pas d'humeur à s'excuser et se contenta de sortir le plus vite possible de la Libraria. Ce ne fut qu'une fois qu'il eut quitté la petite salle dévolue aux archives matérielles et traversé l'immense salle des archives numériques qu'il commença à se calmer. Mais ce calme n'était que temporaire, car le fond du problème demeurait : ses innombrables journées de recherches ne lui avaient pas permis d'avancer d'un pouce ! Bien entendu, il savait pertinemment que la plupart des archives avaient été détruites lors de l'arrivée de la Mort-qui-rôde, que les hommes avaient laissé à l'abandon toute leur mémoire passée en essayant d'avoir un futur, mais il avait au moins espéré trouver des allusions indirectes. Il n'y avait rien, rien du tout, hormis les vieux contes que racontent les grands-parents à leurs petits-enfants et une comptine que tout le monde fredonnait sans vraiment la comprendre :


Dix petits hommes s'en sont allés,

La Mort-qui-rôde les as chassés,

Un petit homme s'en reviendra,

Et ce sera elle qui partira.

 

Dix petits hommes s'en sont allés,

La Mort-qui-rôde les as cherchés,

Mais ils se sont trop bien cachés,

Elle n'a jamais pu les trouver.

 

Un petit homme s'en reviendra,

La Mort-qui-rôde détruira,

Le bon air pur respirera,

Et il n'en mourra même pas.

 

Depuis sa plus tendre enfance, John pensais que cette comptine avait un fond de vérité. Mais comment le prouver ? Ce n'était pas ces archives qui allaient l'aider...

Publié dans Ecrits Estiviens

Commenter cet article

ceriat 04/02/2012 19:41


Une nouvelle histoire qui commence bien.

Arieste 04/02/2012 22:18



Merci :) En fait c'est en lien avec les Estiviens tu verras ;)



Jean-Charles 03/02/2012 17:35


Oh le suspense ! 

Arieste 03/02/2012 23:27



oui c'est pour vous obliger à tous revenir lundi hihi



jeneen 01/02/2012 16:00


oh beau revirement, tu t'y entends pour nous faire mariner, vilaine ! à très vite alors (l'idée est sympa, bien vu)

Arieste 01/02/2012 19:37



La suite vendredi chez Olivia ;) Contente que ça te plaise :D



valentyne 31/01/2012 13:22

oui c'est qui ce John ? moi aussi je veux savoir ;-)

Arieste 31/01/2012 22:01



Bientôt c'est promis :D



Eiluned 31/01/2012 12:09


Très chouette l'insertion de la comptine, et du nouveau personnage très mystérieux ! Comme Asphodèle, j'ai hâte d'en savoir plus !

Arieste 31/01/2012 22:01



J'en suis ravie :D Tu en sauras vite plus, j'espère pour vendredi et sûr lundi pour ton atelier ;)