Rendez-vous avec un mot : danse...

Publié le par Arieste

                                     http://2.bp.blogspot.com/-vnMQjEs69-Y/TmPYYeDzUcI/AAAAAAAAAvw/i8oNrR_n7m0/s1600/Logo.jpg

 

Cette semaine, Eiluned nous a proposé de réfléchir autour du mot "danse" qui je l'avoue m'a plus inspiré pour mes Estiviens que la semaine dernière. J'aurais aimé écrire plus, mais comme ici se termine une étape du récit, j'ai préféré réserver la suite de l'histoire pour vendredi...

 

Petit résumé : En Estivanie, contrée mystérieuse et isolée, Ecureuil rêve d'explorer les Mondes Extérieurs. Après avoir fait la connaissance de Violette dont il tombe amoureux, il apprend bientôt que les Mondes Extérieurs sont hantés par la-Mort-qui-rôde. Mais pour l'heure, il prépare son départ pour le Sud du pays avec le zoologue Hérisson pour partir à la recherche du mystérieux fakir-tigré...

 

De préparatifs en préparatifs, l'été toucha bientôt à sa fin en Estivanie. La date du départ était proche pour Ecureuil et Hérisson mais ils avaient décidé de ne pas partir avant l'équinoxe afin de pouvoir participer à la Folle Danse qui marque la fin de l'été. Cette danse se déroule tous les ans dans la plaine des Astres et consiste en une suite de pas assez simples qui permettent à tout Estivien de participer, y compris les plus mauvais danseurs. La musique est assurée par les oiseaux qui toutes espèces confondues chantent à l'unisson ce jour-là.

Le jour de l'équinoxe, tous dansèrent en rythme et dans la joie. Cependant, malgré l'ambiance euphorique, Ecureuil et Violette étaient tristes de devoir se quitter même s'ils savaient que cette séparation n'était que de courte durée. Cet instant de tristesse passé, ils retournèrent s'amuser jusqu'au grand final de la danse accompagné par un immense feu d'artifice.

Soudain, alors que la célébration battait son plein, Violette sentit brusquement qu'elle était en train de trouver une solution à la-Mort-qui-rôde. Mais elle approfondirait cela avec Rose plus tard une fois que les deux aventuriers seraient partis traquer le fakir-tigré. 

Le lendemain à l'aube, alors qu'au premier jour de l'automne les feuilles des arbres se paraient de milles couleurs, Ecureuil et Hérisson partirent avec tout un équipement, bien déterminé à trouver le fakir-tigré...

Publié dans Ecrits Estiviens

Commenter cet article

Valentyne 10/10/2011 22:22


J ai entendu la musique d' ici :-)


Arieste 10/10/2011 22:43



Je suis sûre que tu as du bien t'amuser à les écouter :)



covix 10/10/2011 19:47



Bonsoir,


Et l'aventure continue...belle soirée...j'aime bien cette univers des estiviens.


Bonne soirée


@mitié



Arieste 10/10/2011 20:18



Merci ! bonne soirée à toi aussi :D



claudialucia ma librairie 10/10/2011 18:04



Grr! On va le voir ce Fakir-tigré? Promets moi que c'est pour la prochaine fois?



Arieste 10/10/2011 18:12



C'est bien parti pour, après ça va dépendre des mots...



Amélie 10/10/2011 12:58



J'aime bien cette ambiance festive avant le grand départ ! Comme Asphodèle, l'idée de la danse m'a rappelé les fêtes celtiques rituelles ! J'ai vraiment hâte de savoir la suite !



Arieste 10/10/2011 13:53



Merci ! Contente de savoir qu'on attend la suite ça me motive à l'écrire :D. Oui il y a un côté celtique j'avoue, l'influence de mes études je suppose 



Soène 10/10/2011 12:49



Comment ça, tu gardes la suite pour vendredi ! J'espère que tu copies-colles tous tes récits sur un carnet pour en faire un livre. Les Papys-Mamys feraient bien de le faire aussi pour raconter à
leurs petits enfants



Arieste 10/10/2011 13:52



J'attends les mots de l'atelier d'Olivia pour continuer l'histoire :)


En fait j'écris tout dans un carnet que je recopie après sur le blog, mais je mettrai tout bien bout à bout quand j'aurais fini l'histoire.


Bon lundi :)