Rendez-vous avec un mot, nouvelle version !

Publié le par Arieste

                                               http://3.bp.blogspot.com/-ZDraghsVneo/Tr-2JGad9qI/AAAAAAAAA8M/fhYjU-vFY7I/s400/une_vocation-W+Bouguereau.jpg

 

Eiluned nous a proposé de réfléchir à ce tableau de Bouguereau dénommé "A calling". Voilà ma petite contribution. Le sujet de rédaction présenté dans ce texte vient d'ici.

 

- Tu as bientôt fini ta rédaction ?

- Oui maman !

Les yeux plongés dans la contemplation du paysage automnal, la petite fille n'avait pratiquement pas écrit une ligne. Le sujet n'était pas pourtant pas très difficile : " Vous écrivez une lettre au ministre de l'éducation nationale. Vous lui présentez votre établissement scolaire idéal."

Elle pensa au ministre, se rappelant l'avoir vu à la télévision. Elle n'avait pas envie d'écrire à ce bonhomme peu sympathique qui supprimait des instituteurs (c'était ce qu'avait dit papa l'autre jour quand l'école était fermée à cause d'une grève). Elle, cela ne la dérangeait pas de ne pas avoir d'instituteur, comme ça elle n'aurait pas de devoirs à faire comme cette rédaction inutile et gâcheuse de dimanche !

C'était un bon début pour la lettre...

"Monsieur le Ministre,

J'espère que vous allez bien malgré tous ces gens qui vous crient dessus parce que vous enlevez les instituteurs des écoles. Ma maîtresse dit que vous l'empêcher de bien faire son travail. Moi aussi, je trouve que l'école m'empêche de faire mon travail d'enfant en m'empêchant de jouer en rentrant de l'école. Les rédactions, ça va encore, mais je n'aime pas faire des divisions, elles sont trop embêtantes et ne tombent jamais comme il faut. Mais comme la maîtresse m'a demandé pour demain de vous décrire mon école idéale, je fais ce qu'elle me demande car comme ça je pourrais peut-être aller jouer un peu avant de dîner.

Dans mon école idéale, il n'y aurait pas cours tôt le matin car je n'aime pas me lever tôt. Les gens qui se lèvent trop tôt sont toujours de mauvaise humeur. Le matin, on pourrait commencer la journée en faisant le déjeuner, maman m'apprend à compter en cuisinant c'est plus amusant. Et puis comme ça, les repas à la cantine seraient bien meilleurs. J'aimerais aussi que les dictées soient tirées de textes plus amusants, j'aime lire les aventures des Club des Cinq par exemple, ce serait plus intéressant et on pourrait découvrir la solution de la dictée en lisant le livre. L'après-midi, j'aimerais qu'on puisse aller se promener dans la forêt pour pouvoir aller parler aux fées et cueillir des fleurs. Dans un champ la maîtresse pourrait nous raconter de belles histoires et des choses qui se sont passées il y a très très longtemps comme ces messieurs qui vivaient dans des grottes et peignaient des animaux. Pour apprendre comment fonctionnent les plantes, on pourrait en planter et les regarder pousser. L'hiver, il fait trop froid pour se promener mais on en profiterait pour continuer à apprendre de jolies poésies et de belles chansons. La journée se finirait tôt comme ça on pourrait profiter de la maison et avoir le temps de jouer et de lire.

Bonne journée Monsieur le Ministre"

 

Un mois plus tard, la petite fille eut une belle surprise, elle reçut chez elle un gros carton rempli de livres du Club des Cinq, de livres sur Lascaux et de graines de fleurs. La maîtresse avait transmis sa lettre à son destinataire...

Publié dans Ecrits

Commenter cet article

VALENTYNE 29/11/2011 12:47

Ca y est je peux à nouveau laisser des comm (du bureau ;-)) mais bon comme il t'arrive d'écrire des textes en cours d'anglais pourquoi pas bloguer au bureau. Elle fait envie ton école ;-) je ferai
bien bureau buissonnier cet après midi

Arieste 29/11/2011 22:32



tu as quand même le droit de bloguer pendant la pause déjeuner non ? 


Pour le buisson buissonnier je ne peux rien faire pour toi :(



Syl. 29/11/2011 11:21


Tu l'as peut-être écrite cette lettre ?
En tous cas la réaction du ministre fait rêver !

Arieste 29/11/2011 22:01



J'aurais pu l'écrire ;)



Asphodèle 28/11/2011 19:46


Pour info notre ministre c'est Luc Châtel, non mais quand même !!! Quelle école de rêve tu proposes, pas d'école en somme vu les horaires Mais ça colle bien avec le tableau et l'expression de la petite fille, j'avais commencé mais je n'ai pu finir et pour demain
c'est encorre trop juste, pfff ! J'espère qu'Eilu ne m'en voudra pas, mais bon, je ne peux pas mieux faire en ce moment !

Arieste 28/11/2011 20:31



Maintenant que tu le dis, j'ai eu un trou de mémoire :D


Merci beaucoup en tout cas ! Je suis sûre qu'Eiluned t'attendra vu la situation ;) Bisous !



Mind The Gap 28/11/2011 11:24


Cela donne envie d'y retourner dans cette école un poil (juste un poil)  utopiste...tellement loin de ce que nous avons vécu. Heu j'ai honte mais je ne sais même pas qui est l'actuel
ministre de l'éductation nationale...

Arieste 28/11/2011 19:38



Euh moi non plus en fait ;) Je n'ai pas dit que c'était possible après je n'ai pas cette prétention :D



Amélie 28/11/2011 10:11


Quelle jolie lettre ! C'est marrant : ce que tu décris, c'est un peu ce qu'ont fait mes enfants en maternelle. Sauf que là, il est question d'apprendre à compter et à lire, d'apprendre l'histoire
et les sciences, programme de primaire... C'est bien trouvé, et j'aimerais rêver qu'un ministre de l'éducation envoie de beaux colis comme celui-là aux enfants qui lui écrivent. Dis, il ne
s'appèlerait pas Noël, le ministre ??? :)

Arieste 28/11/2011 19:36



On peut bien rêver pour le ministre ;) Merci beaucoup !!!