Rendez-vous avec un mot : pervertir...

Publié le par Arieste

                                          http://2.bp.blogspot.com/-vnMQjEs69-Y/TmPYYeDzUcI/AAAAAAAAAvw/i8oNrR_n7m0/s1600/Logo.jpg

 

Cette semaine, Eiluned nous a demandé de réfléchir autour du mot "pervertir", voici ce que ça donne...

 

Voyant que Violette, Ecureuil et Abricot le regardait d'un air étonné, Loup fit un bref sourire, impertubable...

- Car Celle-qui-est-en-haut m'a donné des éléments pour mieux comprendre la Mort-qui-rôde. Sachez qu'elle n'était pas malfaisante à l'origine. Crée par Celle-qui-est-en-haut, elle ne faisait qu'un avec sa matière d'origine quand soudain les hommes voulurent la domestiquer, la dompter pour pouvoir canaliser et utiliser son énergie fulgurante. Mais pour cela il fallut la séparer de son unité d'origine. C'est ainsi que la Mort-qui-rôde, pleurant sans cesse l'Autre qui était elle autrefois, faisait tourner les immenses machines de la prison que les hommes avaient construit pour l'y enfermer. C'est ainsi que cet enfermement pervertit la Mort-qui-rôde et la mit si en colère qu'elle trouva un beau jour le moyen de s'échapper. Dès lors, elle n'eut de cesse de retrouver son unité perdue en voulant ne faire qu'un avec un autre être. Mais lorsqu'elle entrait dans un être, l'unité de celui-ci s'en retrouvait anéantie et il finissait par mourir. Ceux qui ne mouraient pas sur-le-champ transmettaient la Mort-qui-rôde à leur descendance. Mais tous finissaient par mourir. Pour que la Mort-qui-rôde cesse de hanter les Mondes Extérieurs, il faut lui donner ce qu'elle veut, c'est-à-dire la refondre dans sa matière d'origine. Ce sont nos ancêtres qui l'ont perverti ainsi c'est donc à nous de réparer les torts et d'apaiser sa souffrance. La nature a déjà beaucoup réunifiée de Mort-qui-rôde en la rendant à son origine mais c'est à nous de terminer le travail. C'est pourquoi Violette, tu as été désignée pour accomplir cette tâche difficile car tu es assez sensée pour résister à la tentation de s'approprier l'immense pouvoir que recèle la Mort-qui-rôde. Et c'est bien évidemment Ecureuil qui la mettra en oeuvre..."

 

A vendredi pour la suite :)

 


Publié dans Ecrits Estiviens

Commenter cet article

ceriat 20/09/2011 12:34



Quelle histoire sombre mais qui finira bien j'espère.



Arieste 20/09/2011 13:02



Je pense que ça finira bien, je me suis trop attachée à mes personnages pour les faire souffrir ;)



Syl. 20/09/2011 11:35



Dingue ! Bravo, je me ferais de sacrés noeuds à ta place.



Arieste 20/09/2011 13:05



Ce n'est pas si dingue que ça, je me suis inspirée d'un fait réel donc ça aide à s'y retrouver :)



Amélie 19/09/2011 11:35



Je suis de plus en plus captivée ! Bravo !!!



Arieste 19/09/2011 14:00



Merci beaucoup :D



32 octobre 19/09/2011 10:02



cela se complique de plus en plus


chapeau pour un lundi matin...


il faut suivre



Arieste 19/09/2011 14:38



Je l'ai écrit mercredi soir ça doit être pour ça :)



Asphodèle 19/09/2011 09:00



Ho la la ! C'est un gène sans-gêne cette Mort-qui rôde, tu t'en sors avec panache, car ce n'était pas facile de pervertir ces gentils Estiviens ! Comment Violette va-telle la dompter et la mettre
hors état de nuire ? vivement la suite...



Arieste 19/09/2011 14:31



Comment je ne sais pas encore mais je trouverai bien ;)