Les dames de Grâce Adieu

Publié le par Arieste

                                                  http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/RL/P3/9782221123188.JPG

 

Lorsque Christelle des éditions Robert Laffont m'a proposé de recevoir ce roman, je n'ai pas hésité une seule seconde et bien m'en a pris !

 

Les dames de Grâce Adieu est un recueil de huit contes, tous illustrés magnifiquement. Ces illustrations agrémentent de manière très agréables la lecture et je pense que ce genre de pratiques devrait être généralisée dans les livres.

 

Revenons à présent aux contes. Ceux-ci sont très différents les uns des autres, que ce soit en terme de longueur et de style. Cependant, ils sont tous unis par une idée commune, raconter les légendes anglaises sur le Petit Peuple en les faisant se dérouler en pleine époque victorienne.

Les dames de Grâce Adieu, qui donne son nom au recueil, raconte l'histoire de trois dames s'adonnant à la magie dans le village de Grâce Adieu. Ceux qui ont lu l'autre ouvrage de Susanna Clarke, Jonathan Strange & Mr Norrel, seront ravis de revoir ces personnages dans ce conte. Je ne l'ai pas lu, mais du coup j'aimerais beaucoup faire leur connaissance dans le roman qui leur est consacré.

Sur la colline gourmande : ici on change de ton avec une histoire racontée à la première personne dans un langage qui imite un style ancien. Je trouve que la traductrice a fait un très bon travail car ce genre de choses ne doit pas être évidente à transcrire. Une jeune fille épouse un homme riche mais avec des exigences élevées, heureusement un Fariseu va lui venir en aide. 

Mrs Mabb : une jeune fille rejeté par son fiancé s'installe chez sa soeur. Lorsqu'elle apprend que son ancien amour est engagé auprès de la mystérieuse Mrs Mabb, elle ne peut s'empêcher d'aller lui rendre visite.

Le duc de Wellington égare son cheval : dans ce conte, nous retrouvons le village de Wall, une bourgade située à la lisière du monde féerique et décrite par Neil Gaiman dans son roman Stardust (que je vous recommande ainsi que le film du même nom). L'histoire est décrite dans le titre, le cheval du duc s'égare et le duc fait d'étranges rencontres en voulant retrouver son cheval.

Mr Simonelli ou le veuf-fée : à travers le journal intime de Mr Simonelli, prêtre de son état, nous assistons à sa rencontre avec le mystérieux John Hollyshoes.

Tom Brightwind ou comment un pont féerique fut construit à Thoresby : David Montefiore, médecin juif et son ami Tom Brightwind, garçon-fée se retrouvent à Thoresby, village au fort potentiel auquel il manque juste un pont.

Grotesques et frettes : Marie Stuart, emprisonnée par la reine Elizabeth, cherche un moyen de se venger au travers de la fabrication de broderies.

John Uskglass et Charbonnier du comté de Cumbria : lorsque John Uskglass, le Roi Corbeau, offense un modeste charbonnier, celui-ci réclame justice.

 

Tous ces contes m'ont beaucoup plu, ils se lisent très agréablement et l'auteur a su rendre à merveille le ton de la littérature victorienne. Cependant, je n'ai pas été charmée autant que je l'aurais voulue par ce livre. Cela tient au fait que je connais beaucoup de contes et de légendes féeriques, d'où l'auteur tire son inspiration et du coup je n'ai pas eu vraiment de surprises en lisant ces histoires, me doutant vite de ce qui allait se passer. Mais je persiste en disant que c'est une belle découverte, qui ravira ceux qui ne connaissent pas vraiment ce genre d'histoires et personnellement, je compte bien lire Jonathan Strange et Mr Norrell, qui sera sans doute bien plus original.

 

Je remercie beaucoup les Editions Robert-Laffont pour cette belle découverte, qui restera un très bon souvenir !

 

logo challenge victorienlogo-challenge-imaginairehttp://img.over-blog.com/300x225/3/99/77/05/Logo-Voisins-Voisines-Calibri-noir-cadre-blanc.jpghttp://img.over-blog.com/300x155/2/02/90/10/Challenge-anglais.jpg Ce livre participe donc aux challenges victorien, les mondes imaginaires, voisins-voisines et god save the livre !

Commenter cet article

Anne 23/04/2012 23:09


Je ne serais pas enthousiaste non plus a priori, mais bien sûr je note le lien !

Arieste 23/04/2012 23:51



Des gens ont été plus enthousiastes que moi tout de même :)



Eiluned 11/04/2012 12:44


Si une lecture commune de Jonathan Strange & Mr Norrell te tente, je l'ai et je dois toujours le lire !


Pour en revenir au sujet de l'article, c'est très tentant !

Arieste 11/04/2012 22:45



Je ne l'ai pas mais dès que je me le procure on s'organise ça :D



Asphodèle 11/04/2012 11:07


Pour moi, sans plus... mais tu me connais, je ne dis pas "jamais" mais un jouir peut-être...

Arieste 11/04/2012 22:46



oui il ne faut jamais dire jamais :D



Syl. 11/04/2012 08:17


Oui, c'est parce que tu es experte en féerie...  C'est dommage pour la couverture, elle n'a rien de charmant.
Tu vas lire "Stange et Norell"... un livre que je n'arrive pas à lire. Souvent commencé et toujours abandonné.

Arieste 11/04/2012 22:47



J'aime bien la couverture elle a une matière sympa. Je ne pensais pas être experte avant de lire ce livre mais quand tu as l'habitude des contes anciens tu devines vite les histoires :)